Publications  CV / Thèmes de recherche  Enseignements Page personnelle 

Gilles Stoltz

Ceci est ma page personnelle.
Elle n'engage aucunement mes nobles employeurs (ni le CNRS ni HEC Paris)
.


Je dresse ci-dessous la liste des pages Internet que je consulte fréquemment, de temps en temps, ou que j'ai trouvées amusantes. C'est d'ailleurs la page de démarrage de mon navigateur, et elle me sert lorsque je suis en déplacement pour avoir accès, malgré tout, à mes sites favoris !

Au quotidien : FaceBook + Yagg et Têtu + La Croix + vie de merde

Sites d'actualités et d'informations 
Au site de Libération, où il faut payer pour tout, je préfère celui du Figaro (ne serait le ton de ce dernier...). On lira notamment sa chronique immobilière (même si elle tend à reprendre les yeux fermés les communiqués des agences... !) Voir aussi La Croix, pour les informations en direct de Rome...
Les images des mathématiques, ... le blog des mathématiciens, en somme. (Pour lire mes contributions, c'est par ici -- mais je ne suis plus contributeur !)
L'actualité des amis est sur FaceBook 
Côté nouvelles LGBTQ et actualités plus légères (parfois) :  Yagg et Têtu pour les nouvelles généralistes et pour suivre les avancées de l'homoparentalité : ADFH (forum adhérents) et Circle (et aussi le suivi de jurisprudence US)
Le monde de la mode nous permet de rire
Et enfin, les nouvelles des mathématiques : Gazette de la SMF

On se détend
En lisant la vie de merde... des autres !
En allant au cinéma (c'est désormais rare...) : les sorties de la semaine ainsi que le programme du cinéma le plus proche de chez nous 
A défaut, le programme télé

Vie locale et personnelle
Paroisse Saint-Gilles de Bourg-la-Reine
Vie à Bourg-la-Reine :  tweets de Place Condorcet
Prévisions météo en Ile-de-France
Sites bancaires : Banque populaire d'Alsace (actions Natixis) et Crédit agricole de l'Anjou et du Maine, je fais dans le terroir... mais aussi chez HSBC, c'est plus parisien



Pour mémoire
Déclarer des heures sur le CESU
Prévoir les bouchons avec Sytadin
Lorsque je rentre chez mes parents, à Seltz (voir aussi ici)
Regarder les clochers de France et les cartes postales anciennes

Pour mieux me connaître
Le site de mon frère (vrai) jumeau
Le site de Jérôme, refait à neuf ! Et une photo prise en 2002
Le métier que j'aurais pu faire (mon éducation alsacienne m'y a bien préparé, si, si, tout le monde me félicite là-dessus, le tout c'est de l'assumer), si je ne m'épanouissais pas déjà dans l'enseignement-recherche -- il paraît qu'il n'est pas besoin de ressembler à leur icône Sven

Et une recette, celle du gâteau au fromage blanc 

Mélanger 500 grammes de fromage blanc (à 40% de matière grasse) avec 4 ou 5 jaunes d'oeufs, selon leur taille (réserver les blancs). Ajouter 100 grammes de sucre, 100 grammes de farine, un sachet de sucre vanillé et un demi-sachet de levure. Ensuite, selon votre goût, 3 cuillérées de fleur d'oranger, ou de l'arôme vanille (mais ce dernier est facétieux et tend à disparaître lors de la cuisson), ou du jus (un peu) et des zestes de citron (pas mal). Mélanger en aérant. Incorporer avec la plus grande délicatesse les blancs montés en neige, sans trop mélanger. Verser dans un moule haut, convenablement beurré ou huilé, ou, mieux et moins accrochant, protégé par du papier sulfurisé (cf. photo : le gâteau avait cuit dans un écrin de papier sulfurisé). Laisser cuire environ 50 minutes, à thermostat 6/7. A la sortie du four, retourner le gâteau sur une grille (sinon il s'effondre). Servir frais ! Avec du gewurtzraminer.
Note : c'est une version légère, sans pâte. La vraie recette bien de chez nous voudrait que l'on fasse cuire le mélange ci-dessus sur une pâte brisée. Mais comme je n'aime pas la croûte dans les gâteaux, et que finalement, personne ne s'est jamais plaint (mais étonné, oui) de son absence dans cette recette...